AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mythologie Gréco latine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Céline
La
    Mord Sith

avatar

Féminin Vierge Chèvre
Age : 37
Messages : 740 Localisation : Quelque part...

MessageSujet: Mythologie Gréco latine.   Dim 18 Jan - 17:38

Alors je vais poster ici quelques personnages de la mythologie Gréco latine. Bien sûr vous pouvez en faire de même.


Athéna



Déesse souveraine d'Athènes. Une des douze divintés de l'Olympe.

La naissance d'Athéna tient du miracle. En effet, elle n'a pas de mère et elle est la fille du seul Zeus. On la représente sortant, déjà adulte et armée de pied en cape, de la tête de son père. Celui-ci se promenant un jour sur les rives du lac triton fut pris d'un mal de tête violent. Hépaïstos (ou Prométhée) accourut et prit sa hâche pour faire une brèche dans le crane de Zeus, d'où jaillit Athéna toute armée.

Homère fait d'elle le portrait d'une guerrière impitoyable, vindicative et prompte à réagir à l'offense. Pâris, il est vrai, ne lui avait pas donné la pomme de la victoire. Son père la choie et lui confie volontiers ses propres armes comme la foudre. avec sa cuirasse et son bouclier ornés de la tête de la Gorgonne méduse, que lui a rapportés Perséphone, elle a fière allure. Elle est représentée par la chouette et l'olivier.

Protectrice de Diomède, d'Ulysse et de Télémaque. Elle aide également Héraclès (Hercule) pendant les douze travaux. Et elle aide Persée à tuer la méduse.

Pourtant, elle a d'autres dons et on la présente comme apprenant l'artisanat aux femmes (le tissage). Elle invente également la flûte, bien que personne ne l'ait vu en jouer. Son temple le plus fastueux est le Parthénon d'Athènes, où elle est vénérée comme vierge, chaste, et sage, incarnant la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Verity
Le
    Sourcier

avatar

Féminin Lion Coq
Age : 23
Messages : 6323 Localisation : Massilia

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Dim 18 Jan - 17:42

Voilà le personnage que j'adore moi : ( pas une déesse mais bon xD )

Pandore


Pandore fut créée sur l'ordre de Zeus qui voulait se venger des hommes pour le vol du feu par Prométhée. Elle fut ainsi fabriquée dans de l'argile par Héphaïstos ; Athéna lui donna ensuite la vie, lui apprit l'habileté manuelle (elle lui apprit notamment l'art du tissage) et l'habilla ; Aphrodite lui donna la beauté ; Apollon lui donna le talent musical et Hermès lui apprit le mensonge et l'art de la persuasion.

Zeus offrit la main de Pandore à Épiméthée, frère de Prométhée. Bien qu'il eût promis à Prométhée de refuser les cadeaux venant de Zeus, Épiméthée accepta Pandore. Pandore apporta dans ses bagages une jarre mystérieuse contenant tous les maux de l'humanité, notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie et la Passion, ainsi que l'Espérance, qu'il lui fut interdit d'ouvrir.

Une fois installée comme épouse, elle céda à la curiosité et ouvrit la boîte : elle libéra ainsi les maux qu'elle contenait. Elle referma la boîte trop tard pour les retenir, et seul l'Espérance, plus lente à réagir, y resta enfermée. C'est ainsi que l'on explique que même si l'être humain est frappé par de nombreux maux, il ne perd jamais espoir.


Dernière édition par Verity le Dim 18 Jan - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://x-lily-and-james-story-x.skyrock.com/
Anthéa
Clan
    Darken Rahl

avatar

Féminin Taureau Coq
Age : 24
Messages : 952 Localisation : Fronton (Près de Toulouse)

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Dim 18 Jan - 17:48

Anthéa est l'anagrammes de Athéna... donc cette déesse est très importante pour moi. C'est la déesse de la sagesse et des art de la Guerre.

^J'aimais beaucoup toutes les légendes grecques... laissez moi le temps de retrouver mon livre lol
Revenir en haut Aller en bas
http://dreaming555.skyrock.com
KaliWeir
    L'apprenti

avatar

Féminin Scorpion Chat
Age : 29
Messages : 68 Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Dim 18 Jan - 19:21

Morphée




Dans la mythologie grecque, Morphée (en grec ancien Μορφεύς / Morpheús, de μορφή / morphế, « forme ») est une divinité des rêves prophétiques. Il est, selon certains théologiens antiques, le fils d'Hypnos (le Sommeil) et de Nyx (la Nuit), et selon d'autres, la principale divinité des mille Oneiroi engendrés par Nyx seule. Il a pour vocation d'endormir les mortels.

Il est représenté avec des ailes battant rapidement et silencieusement, qui lui permettent de voler. Pour se présenter aux mortels, il se transforme en êtres chers (d'où son nom signifiant « forme »), permettant aux mortels l'espace d'un instant de sortir des machinations des dieux.

On le retrouve notamment dans l'œuvre d'Ovide. Messager des dieux, il apparaît généralement dans le sommeil des rois comme un humain sous forme de fantasme. Il est peut-être le rêve envoyé par Zeus auprès d'Agamemnon dans l'Iliade, mais dans ce passage il n'est pas explicitement nommé. Il joue un rôle important dans l'histoire d'Alcyone et Céyx.

Il fut foudroyé par Zeus pour avoir communiqué des secrets aux mortels.



Hécate




Hécate est la fille du Titan Persès et d'Astéria, elle est la déesse de la Lune.

Cela implique deux personnalités opposées. Elle est bonne et bienfaisante elle favorise la germination, protège les accouchements ainsi que les navigateurs.

Hécate donne la prospérité, la victoire, les pêches et les moissons fructueuses.

Par contre elle est la déesse des hallucinations, et des angoisses de la nuit. Elle est maîtresse de la sorcellerie, des fantômes et des monstres. On la vénérait mais on la craignait tout autant!

Zeus lui donnera le pouvoir sur la mer, la terre et le ciel.

Hécate est représentée avec trois têtes portant des torches et entourée de chiens.
Revenir en haut Aller en bas
http://kaligraphics.insanejournal.com/
Céline
La
    Mord Sith

avatar

Féminin Vierge Chèvre
Age : 37
Messages : 740 Localisation : Quelque part...

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Dim 18 Jan - 20:36

Nyx (Nuit)

Déesse des premiers temps de la création.

Aristhophane : "La Nuit aux ailes noires déposa un oeuf né du vent, dans le sein du sombre et profond Erèbe."

Elle se dit elle-même fille du Chaos et elle personnifie les ténèbres des origines. De Nyx et de Thanatos (la mort), naissent Eros (l'Amour). De Nyx et de l'Erèbe, naissent Héméra (le Jour) et l'Ether, etc...

Mais la parthénogenèse (reproduction sans fécondation) reste au goût du jour et Nyx conçoit ainsi Hypnos (le Sommeil ainsi que la tribu des rêves dont Morphée fait partie), les Hespérides ou encore Eris (la Discorde), Apaté (la Ruse), Némésis (la Justice), et les Moires (Tisseuses du destin des hommes), etc...
Revenir en haut Aller en bas
Sappho de Lesbos
La
    Mord Sith

avatar

Féminin Sagittaire Cheval
Age : 26
Messages : 578 Localisation : À la recherche d'une autre namoureuse -_-' (Quebec City)

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Lun 2 Fév - 6:46

Artémis

Dans la mythologie grecque, Artémis (en grec ancien Ἄρτεμις / Ártemis) est la déesse de la chasse et une des déesses associées à la Lune (par rapport à Apollon, qui est le dieu du Soleil). Elle est assimilée dans la mythologie romaine à la déesse Diane (c'est moi Very Happy).

Elle est la fille de Zeus et de Léto et la sœur jumelle d'Apollon (ou simplement sa sœur, selon l'hymne homérique qui lui est consacré), avec lequel elle partage beaucoup de traits communs.

Née sur l'île d'Ortygie « l'Ile aux cailles », appelée plus tardivement Délos, Artémis fait du pays des Hyperboréens sa résidence principale où elle règne en maîtresse de la nature sauvage et des animaux. « Que toutes les montagnes soient les miennes » déclare-t-elle dans l'hymne de Callimaque de Cyrène. Elle erre aussi dans les agroi, les terres en friches, incultes et peu fréquentées. Comme le souligne Jean-Pierre Vernant, elle « a sa place en bordure de mer, dans les zones côtières où entre terre et eau les limites sont indécises ». Toujours située à la frontière entre le monde civilisé et le monde sauvage, Artémis la chasseresse est aussi une κουροτρόφος / kourotrophós, qui préside à l'initiation des petits d'hommes et d'animaux et les accompagne jusqu'au seuil de la vie adulte.

Armée d'un arc et de flèches offerts par les Cyclopes, Artémis assiste son frère Apollon dans son combat contre le serpent Python ainsi que dans la gigantomachie. Pendant la guerre de Troie, elle est également aux côtés des Troyens. Comme lui, elle pourfend de ses flèches les Niobides. Elle l'aide à se venger de Coronis et de Tityos. De manière générale, elle envoie sur les femmes la mort soudaine, alors qu'Apollon se charge des hommes. Dans l'Iliade, Héra la qualifie ainsi de « lionne pour les femmes ». On lui chante, comme à Apollon, le péan.

Coureuse des bois, sauvageonne insoumise et fière, Artémis appartient avant tout au monde sauvage, alors que son frère Apollon se présente comme un dieu civilisateur. Seule parmi les dieux, à l'exception de Dionysos, elle est constamment entourée d'une troupe d'animaux sauvages, d'où son épiclèse de ηγημόνη / Hêgêmónê, « la Conductrice ». Elle est aussi à la tête d'une troupe de nymphes (20 nymphes du mont Amnisos, selon Callimaque) et de jeunes mortelles, qu'elle mène à travers les forêts. L'Iliade en parle comme de « l'agreste Artémis (…), la dame des fauves (potnia theron).

Surnommée la « Bruyante » (Κελαδεινή / Keladeinế), elle mène sa meute et les pousse de la voix. Artémis possède en effet le double visage de la compagne des animaux sauvages, et de la chasseresse. La biche symbolise bien son ambivalence : la bête est sa compagne favorite, et de nombreuses représentations la montrent à son côté. Néanmoins, Artémis est aussi celle qui est réputée pour suivre de ses flèches cerfs et biches, même si peu de textes l'attestent.

La déesse sagittaire est enfin appelée par Homère Artémis khrysêlakatos, « à l’arc d’or » et par Hésiode iochéairê, « l'archère ». Chez Homère, l'arc se dit βιός / biós, qui se rapproche de βίος / bíos, « la vie ». C'est pourquoi, Artémis, encore appelée « la radiante », est aussi celle qui guide les égarés, les étrangers, ou les esclaves en fuite au cœur de la nuit. Aussi Artémis porte-t-elle en latin le nom de Trivia, « celle qui éclaire la route aux carrefours de la vie ».


Tout comme Athéna et Hestia, Artémis est une déesse « vierge », improprement considérée par les mythocritiques jusqu'au XIXe siècle comme « chaste », jusqu'à ce que Jean-Pierre Vernant éclaire davantage les adjectifs accolés à son nom. Artémis est parthenos, la vierge qui s'occupe du feu, ou, comme le rapporte Plutarque, celle qui s’abstient de tout commerce sexuel avec des hommes. Elle punit sévèrement les hommes qui tentent de la séduire : « tristes noces, celles que briguèrent Otos et Orion ». Quand Actéon la surprend par hasard dans son bain, elle le métamorphose en cerf et le fait déchirer par ses propres chiens.

Elle surveille également la chasteté de ses compagnes : elle transforme Callisto en ourse, fille de Lycaon, pour avoir eu des rapports sexuels avec Zeus. On soulignera que Zeus parvint à ses fins auprès de Callisto parce qu'il avait pris l'apparence d'Artémis, élément qui révèle l'ambiguïté de la relation qui unissait Artémis et Callisto.
Revenir en haut Aller en bas
Verity
Le
    Sourcier

avatar

Féminin Lion Coq
Age : 23
Messages : 6323 Localisation : Massilia

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Mar 10 Fév - 20:31




Zeus




Zeus est né du Titan Cronos, et de la Titanide, Rhéa, la sœur de son père et il est le dernier-né de leurs six enfants selon Hésiode. Cette descendance sera considérée comme la branche olympienne par opposition à celle des Titans. Cronos, aussi tyrannique que son père, par crainte de la prédiction de ses parents, Ouranos et Gaïa, qu’il engendrerait un rival qui régnerait à sa place, avalait ses enfants dès leur naissance. Zeus dut très vite échapper à son terrible géniteur; et sa mère, conseillée par sa propre mère Gaïa, substituera au cadet une pierre emmaillotée. Emmené en Crète où il fut élevé par les nymphes du mont Ida dans une grotte secrète de Lyctos, le nourrisson fut allaité grâce à la chèvre Amalthée, et ses cris qui pouvaient trahir sa présence furent couverts par les Courète qui dans leurs danses guerrières entrechoquaient leurs armes avec fracas.

L’avènement
Zeus recevant l'hommage des dieux de l'Olympe (dessin d'un bas-relief)

Ses premiers gestes d’adulte seront d’évincer le dieu cruel qui l’a engendré : Cronos, géant monstrueux et primitif comme Ouranos, avide de pouvoir sans partage, le père provoquant des avortements à coups de pied et le fils engloutissant à son repas ses nouveau-nés. Si Ouranos fut neutralisé par son propre fils en l’émasculant au moment d’une étreinte avec Gaïa, Zeus va entreprendre à son tour d’abattre la puissance de Cronos. Courtisant la Titanide Métis, qui devait devenir sa première épouse, il la persuade de faire absorber à son père une boisson émétique. Cronos va ainsi rejeter tous les enfants engloutis[6]. Zeus retrouve ses sœurs : Hestia, leur aînée, qui restera vierge, Déméter et Héra qui seront ses épouses successives ; et ses deux frères aînés formant avec lui une sorte de « Trinité »: Poséidon et Hadès qui se partageront, après leur cadet qui a pris le Ciel, le reste du monde : le premier, la Mer, le second, la Terre.

C’est avec l’aide de ses frères, des enfants de la déesse Styx, son alliée des Enfers, de certains fils de Gaïa délivrés pour l’occasion du Tartare: les trois Géants, les Cyclopes : Argès, l’Éclair, Brontès, le Tonnerre, et Stéropès, la Foudre, tous trois forgerons des armes jupitériennes ; trois des Géants, nés du « sang » de l’émasculation de leur père Ouranos : Briarée et ses deux frères Cottos et Gyès ; appelés les Hécatonchires, « géants aux-cent-bras », ceux-là mêmes qui, après la victoire de Zeus, retiendront éternellement les Titans derrière les portes de bronze dans les ténèbres insondables au-dessous de l’Hadès. Toutes les Titanides et certains Titans dont Japet et Océan qui sera le géniteur de tous les dieux et les déesses aquatiques, resteront en retrait de cette guerre qui durera 10 années.
Revenir en haut Aller en bas
http://x-lily-and-james-story-x.skyrock.com/
Miros
Le
    Converti

avatar

Masculin Poissons Rat
Age : 21
Messages : 2721 Localisation : Monétau

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Dim 10 Mai - 19:32



Poséidon



C'est le fils de Cronos et de Rhéa, et le frère de Zeus et d'Hadès. À la naissance, il est dévoré par Cronos en même temps que ses frères et sœurs, mais rendu plus tard au jour grâce à une ruse de Zeus. Une autre tradition rapportée par Diodore de Sicile rapporte que Rhéa parvient à dissimuler sa naissance à Cronos et le confie secrètement à l'Océanide Capheira, fille d'Océan, et aux Telchines de l'île de Rhodes, qui veillent sur son enfance divine. Quoi qu'il en soit, après avoir aidé Zeus à combattre les Titans, il reçoit, lors du partage du monde, la souveraineté sur le monde aquatique, à la seule exception toutefois de l'antique domaine de son oncle Océan, dont il épouse cependant la fille ou la petite-fille Amphitrite.

Il est généralement représenté avec son trident ou son char, avec lequel il vole sur la surface des eaux, escorté par les monstres marins. Il réside normalement dans la mer, mais se rend parfois sur l'Olympe, pour l'assemblée des dieux.

Recherchant une épouse pour régner auprès de lui dans les profondeurs de la mer, Poséidon courtisa la Néréide Thétis comme son frère Zeus, mais Thémis ayant prophétisé que tout fils qui naîtrait d'elle serait plus grand que son père, prudents, ils cessèrent tous deux de la courtiser et lui permirent d'épouser un mortel du nom de Pélée. Amphitrite, autre Néréide qu'il rechercha ensuite, résista à ses avances et s'enfuit dans les montagnes de l'Atlas pour lui échapper, mais il envoya des messagers à sa poursuite, parmi lesquels un certain Delphinos qui plaida la cause de Poséidon d'une façon si charmante qu'elle céda et le pria d'organiser le mariage. Pour lui témoigner sa reconnaissance, Poséidon plaça l'image de Delphinos au milieu des étoiles, dans la constellation du Dauphin. Légitimement marié à Amphitrite dont il a trois enfants, Triton, Benthésicymé et Rhodé (certaines traditions rapportées par Diodore font en revanche naître cette dernière de son union avec Halia, la sœur des Telchines), Poséidon a également bon nombre d'enfants avec d'autres divinités ou de mortelles.
Revenir en haut Aller en bas
Miros
Le
    Converti

avatar

Masculin Poissons Rat
Age : 21
Messages : 2721 Localisation : Monétau

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Mer 20 Mai - 22:11

comme le dirais mon ami émote:
Revenir en haut Aller en bas
Unknown60
    L'apprenti

avatar

Masculin Scorpion Chien
Age : 22
Messages : 114

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Mer 21 Oct - 23:13

c'est dans ces mythologie l'histoire de Narcis le petit bonhomme qui c'est noigner dans une flaque d'eau X) ?
Revenir en haut Aller en bas
Céline
La
    Mord Sith

avatar

Féminin Vierge Chèvre
Age : 37
Messages : 740 Localisation : Quelque part...

MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   Dim 20 Déc - 23:35

J'ai mis au moins deux minutes avant de comprendre le sens de ta phrase. Pourrais-tu faire l'effort de t'appliquer en orthographe ?

Et oui en effet c'est une des versions, Narcisse amoureux de son propre reflet dans l'eau aurait essayé de l'embrasser et se serait noyé, à la place où reposait son corps, on y aurait trouvé des fleurs blanches, des narcisses.

Il existe un autre version, à peu près du même genre, mais où Narcisse ne pouvant supporter d'être épris de lui même se suicida.

Et non, ce n'est pas un petit bonhomme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mythologie Gréco latine.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mythologie Gréco latine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mythologies grecque, latine, égyptienne et autres
» Quizz : La mythologie grecque
» Traduction d'une legende latine sur un jeton de la Dombes
» Bouton avec blason hermine et dragon ? + inscription latine -à ID-
» [Mythologie Grecque] La création du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Seeker's Sword :: Un, deux, trois ont parles de quoi ??? :: Le Flood :: Culture :: Mythologie-
Sauter vers: